La plantation des rosiers




 
  • DATE DE PLANTATION
            De fin octobre à fin avril.
  • FUMURE :
            A la plantation, utiliser tout engrais organique complet du commerce.
            En cours de végétation, utiliser un engrais chimique spécial rosiers.
  • EMPLACEMENT :
            Le choisir ensoleillé et aéré, proscrire la proximité d'arbres, les endroits ombragés.
            Le terrain doit être sain, filtrant l'eau, une terre franche de pré ou de potager convient très bien.
            Le jour de la plantation évitez de laisser les racines à l'air, car elles se dessécheraient.
  • PRALINAGE :
            Praliner les racines, avant de planter, en les trempant dans une boue épaisse.
            Conseillé surtout par temps sec.
            Aplanir la butte après le départ de la végétation, seulement lorsque les bourgeons du haut
            des branches auront poussé de 4 à 5 cm et que les gelées ne sont plus à craindre.
   
Petite astuce :
Pour une meilleure conservation et assurer une bonne reprise,
les racines de nos rosiers sont enrobées dans un mélange terreux maintenu par une protection.

Cet emballage doit être enlevé avant plantation.
 
 

Les rosiers sarmenteux grimpants

Les rosiers sarmenteux se plantent de la même façon que les rosiers nains.
Les branches peuvent être conservées un peu plus longues.
On les taille à 30 ou 40 cm au-dessus du sol. (On peut les conserver dans toute leur longueur, mais il est
recommandé de les entourer de papier, jusqu'au départ de la végétation, pour les préserver du des-sèchement).
 

Soins à donner aux rosiers après plantation

Les rosiers plantés dans le courant de l'hiver entrent en végétation au printemps.
Leur départ est généralement un peu plus tardif que celui des rosiers anciennement plantés.
A cette époque, la terre est généralement fraîche. Si par exception, le sol est sec vers fin avril, début mai,
il ne faut pas hésiter à arroser.
Surveillez de très près le départ de la végétation de vos rosiers et supprimez impi-toyablement les drageons
qui ne manquent pas de se développer au détriment du rosier.
Leur présence prolongée peut même entraîner la mort de la greffe.
Vous reconnaîtrez les drageons en comptant les folioles qui composent la feuille : ils en ont toujours sept
alors que les variétés greffées en ont cinq.
Ils proviennent directement des racines, donc leur départ se situe au-dessus de la greffe.
 


Soignez le sol de vos rosiers

En hiver, labourez légèrement entre les rosiers. N'enterrez pas le paillis, s'il y en a, mais retirez-le avant.Nourrissez vos rosiers avec un engrais
complet spécial pour rosiers.
En mai, recouvrez le sol d'un paillis qui évitera l'évaporation et contribuera à conserver sa fraîcheur.
En été, s'il fait sec, arrosez vos rosiers en évitant de mouiller fleurs et feuillage.
 

Taillez vos rosiers

Cette opération se fait chaque année vers fin mars ou avril. Supprimer le bois mort, les rameaux chétifs et ramener le rosier au tiers de son développement.
Une taille courte (2 - 3 yeux) vous donnera peu de branches, donc peu de fleurs, mais celles-ci seront plus belles et plus grandes.
Une taille longue (4 - 6 yeux) vous permettra d'obtenir beaucoup de branches avec beaucoup de fleurs, de moyenne grandeur. La taille courte s'applique surtout aux rosiers nains à grosses fleurs et aux rosiers tiges. La taille longue aux rosiers polyanthas.
Sur les rosiers sarmenteux, on taille chaque année les rameaux secondaires qui ont fleuri à 2 ou 3 yeux. Les pousses vigoureuses, émises de la base,
sont conservées et élevées en remplacement de branches âgées que l'on supprime.






 
E-CATALOGUE
A feuilleter en ligne
Si vous souhaitez passer commande à partir de nos différents catalogues
Colissimo
Suivi offert
Suivez l'expédition et l'acheminement de
votre colis sur le site : www.coliposte.net
Inscrivez vous à notre newsletter
Soyez les premiers informés de toutes
nos nouveautés et offres spéciales !
 
* Champs obligatoires
 
Moyens de paiement
Paiement 100% sécurisé